Des travailleurs ont besoin de votre aide. Il est urgent!

Novembre 2016

Des travailleurs ont besoin de votre aide. Il est urgent!

 

Le CTI travaille actuellement avec un groupe de travailleurs étrangers temporaires. Ces travailleurs ont travaillé pour différentes fermes et compagnies dans la région de Victoriaville. Pour différentes raisons en lien avec des conditions de travail difficiles ainsi que différentes violations des normes du travail, ils ont décidé de quitter leurs emplois et de chercher du travail ailleurs. Ils ont alors trouvé une agence de placement qui leur a demandé de signer un contrat et de payer pour effectuer le transfert de leurs permis travail afin de les rattacher à la compagnie. Alors qu’ils travaillaient le nouvel employeur a commencé de déduire divers montants sur leurs salaires en expliquant que ce-dernier se remboursait ainsi les frais reliés à leur recrutement et au transfert de leurs permis de travail. Évidemment, leur nouvel employeur était en train de les escroquer. Ainsi, quand un de leurs anciens employeurs dénonça l’agence de placement, l’Agence des Services Frontaliers (ASFC) et la Sureté du Québec (SQ) ont perquisitionné leur nouveau milieu de travail et ont arrêté 15 des travailleurs sur place. Ces derniers ont alors passé jusqu’à trois semaines en détention alors que le recruteur de l’agence était toujours en liberté.

Un des travailleurs a un fils recevant des soins pour une blessure sérieuse à la tête au Guatemala et sera dans l’impossibilité de poursuivre les traitements si la famille ne peux pas payer. Il a aussi toujours une dette à payer qu’il a dû contracté pour payer les services de recrutement au Guatemala. Plusieurs travailleurs se retrouvent aussi dans des situations similaires; lorsqu’ils ont été envoyés en détention, il fut rapidement évident qu’ils allaient être déportés avant même d’avoir la chance de porter plainte pour récupérer l’argent qui leur avait été soutirée.

 

L’équipe et les bénévoles du CTI ainsi que leur avocate, Susan Ramirez, ont travaillé d’arrache-pied pour assurer la libération des travailleurs migrants détenus suite à cette histoire. Grâce au support de notre réseau et de différentEs alliéEs, ils ont obtenu de l’aide pour obtenir un logement et de la nourriture. L’équipe du CTI a dès lors déposé une plainte collective à la CNESST afin de retrouver l’argent qui a été soutirée aux travailleurs au même moment où leur avocate a déposé une plainte à la SQ contre l’agence de placement et le consultant en immigration, qui a été complice de l’agence, pour fraude et menaces criminelles.

 

Notre objectif est d’aider les travailleurs à obtenir leurs permis de résidence temporaires et d’obtenir des permis de travail ouverts. Ces permis leur permettront de poursuivre les démarches de plaintes en plus de leur permettre de trouver un nouveau travail afin qu’ils puissent recevoir un revenu pour aider leurs familles au Guatemala et subvenir à leurs propres besoins.

 

Il reste toujours énormément de travail à faire alors que le CTI a très peu de ressources pour continuer. Nous espérons pouvoir appuyer les familles des travailleurs, toujours au Guatemala, qui dépendent des revenus de ces travailleurs. Alors que nous luttons pour leurs droits à obtenir un revenu, ici au Canada, leurs familles sont extrêmement dans le besoin. Il y aussi plusieurs frais relatifs au processus légal d’applications pour leurs différents permis sont à payer. De plus, tout cela est sans compter les frais relatifs au voyagement qu’ils doivent faire pour se rendre au Centre afin de participer au processus décisionnel relatif à leurs plaintes et à la campagne de mobilisation mettant de l’avant les changements nécessaires au programme de travailleurs étrangers temporaires et à la réglementation des agences de placement sans scrupules.

 

Tout cela représente les actions actuelles du centre et nous avons trouvé de puissants agents de changements au sein de ces travailleurs guatémaltèques. Mais nous avons besoin de vous pour continuer! S’il vous plait, donnez généreusement au Centre des Travailleurs et Travailleuses Immigrants afin de nous aider à poursuivre cette démarche plus qu’importante.

 

 

 

Merci de visiter notre site web http://iwc-cti.org et de donner via notre compte PayPal

 

Merci beaucoup

 

Eric Shragge, Président du conseil d’administration,

au nom de toute l’équipe du CTI

appel-daide-financiere-cti

 

 

 

 

Leave a Reply