ATTAP – Association des travailleurs/euses temporaires d’agence de placement

 

IMG_2590

L’association des travailleurs d’agences temporaires : Mission et objectifs

Énoncé de mission

Nous voulons créer un cadre de réflexion et de promotion des droits du travail, en plus d’œuvrer à l’amélioration des conditions de travail pour les travailleurs des agences de placement temporaire indépendamment de leur statut d’immigration.

Objectifs

–          Actions sociales : conscientiser, mobiliser et aider à organiser les travailleurs

–          Identifier, discuter et résoudre les problèmes dans le milieu du travail

–          Éduquer sur les droits des travailleurs/euses (ateliers)

–          Sensibiliser par rapport à la situation des travailleurs/euses de l’agence parmi les syndicats, employeurs et qui que ce soit qui est en contact avec eux

–          Assurer et encourager la participation et l’inclusion des travailleurs/euses dans tous les niveaux de l’association

–          Favoriser un sentiment d’appartenance

Qui sommes-nous?

Pour les im/migrantEs au Québec trouver du travail est une priorité. Pourtant, ils doivent affronter de nombreux obstacles au travail, tels que la langue, la non-reconnaissance des équivalences, l’absence d’un réseau social et la discrimination. Plusieurs d’entre eux se fient aux agences de placement temporaire, puisque ce genre de travail est accessible facilement.

D’autre part, les employeurs dépendent de plus en plus des agences de placement pour pourvoir leurs postes, puisque cette méthode leur fait sauver de l’argent et leur confie moins de responsabilités que lorsqu’on embauche du personnel permanent. Ces agences sont une industrie en croissance rapide au Québec; selon Statistiques Canada, en 2008 on comptait environ 1200 agences de placement à travers la province et l’industrie était d’une valeur estimée à 1 milliard $.

Malheureusement, plusieurs immigrantEs qui travaillent pour ces agences oeuvrent dans de piètres conditions. Au-delà du fait que leurs droits ne sont pas souvent respectés par rapport à ceux des autres travailleurs/euses québecois/es, les travailleurs im/migrantEs ne signalent pas toujours les infractions aux normes du travail, car souvent ils ne sont pas au courant de leurs droits, ou ont des inquiétudes par rapport à leur propre statut.

En 2010, le Centre des travailleurs immigrants de Montréal a lancé sa campagne de travailleurs d’agences temporaires dans le but d’apporter un soutien aux immigrantEs qui travaillent dans ces agences, en plus de faire du lobbying auprès du gouvernement pour de meilleures conditions de travail.

Les travailleurs/euses, pendant cette campagne ont demandé au ministère du Travail de mettre en œuvre les mesures suivantes :

1) Règlementer l’industrie des agences de placement en exigeant aux agences d’obtenir un permis qui doit être renouvelé chaque année après avoir fait preuve de solvabilité, dans le but d’éliminer le problème des agences frauduleuses. Actuellement, certains travailleurs perdent une portion de leur salaire, ou leurs bénéfices tels que l’assurance emploi, lorsque ces agences ferment sans préavis. Certaines compagnies ont fermé leurs portes à l’improviste et ouvrent sous un nouveau nom pour échapper à leurs obligations.

2) Rendre l’agence de placement et la compagnie qui utilise ces services conjointement responsables du respect des droits des travailleurs. Présentement, les employeurs se servent des agences, afin de contourner les normes définies par la Commission des normes du travail du Québec. Nous croyons qu’ils se doivent d’être tenus responsables.

En octobre 2011, dans le cadre de la Campagne des travailleurs temporaires (qui inclut le Centre des travailleurs immigrants et d’autres organisations montréalaises comme Au Bas de L’Échelle), une pétition a été présentée au ministre du Travail avec ces demandes. En novembre 2011, le CTI et Dignidad Migrante créent l’Association des travailleuses et des travailleurs d’agences de placement, et depuis, nous avons fait de notre mieux pour offrir du soutien aux travailleurs/euses et avancer avec nos demandes. Le groupe veut continuer à faire de la sensibilisation sur ce sujet, afin de faire pression sur le gouvernement. Cela permettra qu’il entame les démarches nécessaires pour le respect des droits des travailleurs d’agences.

Êtes-vous unE travailleur/euse temporaire? Si oui, apprenez vos droits!

Tous les travailleurs/euses d’agences ont de droits protégés par la Commission des normes du travail du Québec. Que vous soyez payés en argent comptant, que vous soyez sur le Bien-Être Social, et indépendamment de votre statut, vos droits du travail s’appliquent! L’Association des travailleuses et des travailleurs d’agences défend les droits des travailleurs/euses d’agences individuellement, mais aussi l’ensemble des travailleurs/euses dans une compagnie qui embauche des travailleurs d’agences.

Tous les travailleurs/euses ont le droit au salaire minimum de 10,35  $ à l’heure, et temps et demi après 40 heures de travail dans une semaine. Vous avez le droit d’être payés dans un délai raisonnable et d’avoir un relevé d’emploi fédéral.

Enfin, si vous n’avez pas été payés pour votre travail, ou que vous ne pouvez pas trouver votre agence, vous avez le droit de déposer une plainte et vous faire rembourser votre dû – même si vous étiez payé en argent comptant.

Joignez-vous à l’Association des travailleurs d’agence pour combattre pour vos salaires volés et vos droits!

Quelques faits intéressants sur le travail temporaire

Travaillez-vous pour une grande agence qui vous paie à salaire? Vos droits sont protégés par la Commission des normes du travail du Québec…

–          Saviez-vous que « la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles » (CSST) oblige les employeurs à payer une prime d’assurances pour tous leurs employéEs?

–          Saviez-vous que vous avez automatiquement le droit aux indemnités de remplacement de revenus équivalent à 90 % de vos revenus si vous êtes incapables de travailler à la suite d’un accident au travail, ou jusqu’à votre guérison?

–          Saviez-vous que vous avez le droit de retourner au travail après un accident ou une maladie reliée au travail?

–          Saviez-vous que vous avez certains droits si vous avez travaillé pour deux ans d’affilée au même endroit? Un travailleur/euse peut déposer un grief pour congédiement injuste, si vous avez été congédié après 2 ans de travail pour la même compagnie ou agence. Vous devez néanmoins prouver que vous avez travaillé pour un ou l’autre de façon continue.

–          Savez-vous qui est responsable pour vous payer votre indemnité de congé? Pour vous assurer que vous recevez le bon montant d’indemnité de congé, exercez vos droits en vous assurant qu’il est basé sur le montant de temps que vous avez été avec l’agence et non la compagnie parente.

Pour plus d’information, vous pouvez trouver le livret des normes du travail au http://www.cnt.gouv.qc.ca/fileadmin/pdf/publications/c_0149a.pdf

Pourquoi devrais-je devenir membre de l’Association des travailleurs d’agence temporaire?

Si vous êtes unE travailleur/euse d’agence, vous pouvez faire partie d’un groupe qui comprend votre situation et qui peut mettre de la pression sur votre employeur et le gouvernement avec un groupe qui s’impose par son nombre. Vous pouvez aussi recevoir des services appropriés tels que de l’information juridique, des guides de référence, des ateliers sur les normes du travail et sur la Commission des normes du travail du Québec, la liste des bonnes et des mauvaises agences et plus encore. De plus, indépendamment de votre statut, vous avez des droits et l’Association peut vous aider à les faire valoir.

Nous avons des rencontres régulières, des soupers potlucks, des évènements et des actions. C’est une belle façon de s’engager et rencontrer d’autres travailleurs, partager de l’information, faire des contacts et de nouveaux amiEs.

Nous accueillons aussi d’autres gens intéressés à venir nous joindre pour se battre pour les droits des travailleurs.

Si vous avez des questions, ou voulez savoir quand se déroule notre prochaine rencontre, vous pouvez nous envoyer un courriel, passer à notre bureau, ou nous appeler.

Articles sur ATTAP:

Les agences de placement négligent la protection des travailleurs

http://journalmetro.com/actualites/montreal/564023/les-travailleurs-precaires-veulent-rencontrer-le-ministre-hamad/

http://journalmetro.com/actualites/national/951571/agences-de-placement-des-travailleurs-negliges/

Nouvelles apparues version PDF:

Les agences de placement négligent la protection des travailleurs

Centre des travailleurs immigrants

4755 Van Horne, bureau # 110

Montréal, QC, Canada

H3W 1H8

Métro Plamondon

Téléphone : (514)342-2111

Courriel : tawa.mtl@gmail.com

Suscription: attap-org-subscribe@lists.riseup.net